Mises au point récentes sur l'alimentation

Hippocrate a dit il y a 2500 ans : « Que ton aliment soit ta seule médecine ». Une de mes patientes, semble t'il résignée à tomber malade m'a expliqué : « Je suis gourmande, j'aime manger, tant pis si je suis ronde ». Je n'ai rien trouvé à répondre sur le moment, mais aujourd'hui je me dis : « Croit elle que je

n'aime pas ce que je mange et que je ne le mange sans plaisir ? ». Bref, passons à nos moutons : le numéro 3583 du magazine « La vie » m'est tombé sous les yeux avec comme grand titre : 

alimentation1« La santé dans mon assiette. Le vrai. Le faux ». Un dossier bourré d'informations intéressantes et documentées que je vous recommande. On y apprend un tas de choses intéressantes : en résumé

L'institut national de la consommation en janvier 2013 publie que d'acheter Bio en grande distribution ne revient pas plus cher que d'acheter des grandes marques.
Le bio est même parfois plus abordable car les produits Bio sont de production locale et de saison alors que les grandes marques sont (aussi) des produits importés avec des marges élevées.

On nous présente le Docteur Richard Béliveau, de l'université de Montréal au Québec, qui étudie depuis 30 ans les vertus anti cancer des aliments. Il dit en substance, que :

-tester le pouvoir curatif d'un aliment comme le chou ou la framboise sur le cancer demanderait un protocole identique à celui des médicaments, soit un budget de 300 à 400 millions d'euros. Le regretté David Servan Schreiber nous l'avait déjà commenté dans son remarquable « Anti-cancer »

-Par contre en ce qui concerne la prévention, on sait par des études énormes sur des dizaines de milliers de personnes que « certains aliments réduisent les risques de maladie ou augmentent la survie suite à une maladie grave ».

- « Le centre de cardiologie de Montréal suit des patients atteints d'infarctus. On leur propose de bouger et on les oriente vers un régime type méditerranéen, ils réduisent alors leur risque de mortalité de 30% ».

-En ce qui concerne le cancer, on sait que « 3 portions hebdomadaires de chou ou de brocolis augmentent la survie des patients atteints d'un cancer de la vessie ».

-D'après le docteur Béliveau les études montrent qu'il n'est jamais trop tard pour changer son alimentation et que même après 65 ans, si on introduit dans l'alimentation, par exemple, du thé vert ou des fruits rouges, on obtient une protection et une réduction du déclin cognitif, c'est à dire mémoire et raisonnement.

-Un cuillère à soupe par jour de graines de lin fraîchement moulues permet à elle seule de faire baisser de 50% les marqueurs moléculaires de l'inflammation et en seulement 2 mois. (les graines de lin sont riches en oméga 3 et permettent de diminuer l'actuel déséquilibre entre oméga 3 et oméga 6 : l 'alimentation « ordinaire » manque d'oméga 3!).

-Arrêtons de nous cacher derrière l'hérédité pour justifier nos maladie. Les études prouvent que les enfants adoptés ont les mêmes cancers que les parents adoptifs.

alimentation2

Au jeu du vrai/faux le dossier ajoute :

Vrai il faut consommer 5 à 10 fruits et légumes par jour, car ce sont les seuls aliments qui basifient le corps.

Vrai : nous avons peut être besoin de produits laitiers, mais 3 par jour ne se justifient pas. D'après les chercheurs de l'université de Harvard, nous irions très bien avec 1 yaourt associé aux autres aliments qui apportent du calcium, sardines, chou frisé, haricots blancs, tofu, et soulignent qu'on peut vivre en bonne santé sans aucun laitage, comme c'est le cas dans d'autres pays du monde. Et, 50% de la population ne posséderait pas d'enzyme capable de digérer le lactose, ce qui entraînerait gaz et ballonnements et ceux la auraient tout intérêt à se dispenser de laitages.

Vrai : 1% de la population est atteinte d'allergie au gluten ou maladie cœliaque qui est une maladie auto immune (agressivité contre soi même). Tous les autres souffrent d'autre chose : peut être intolérance au gluten ce qui est différent et beaucoup moins grave que l'allergie, ou intolérance au blé moderne ou aux divers produits chimiques qu'on a pulvérise en plein champ sur le blé et qu'ils trouvent dans leur assiette.

alimentation3

Enfin le Top 10 des aliments qui vous soignent :
-le chou, tous les choux, Bruxelles, brocoli, chou fleur...radis, navet, cresson,moutarde, toute la famille des crucifères est très anti cancer
-les petits fruits rouges, très antioxydants
-les noix, facteur de longévité (pleins d'oméga 3)
-le curcuma (+ poivre noir) : très anti-inflammatoire
-les aromates, thym romarin origan, coriandre, cumin fenouil, basilic, persil... aux multiples vertus
-l'ail
-les agrumes, pas seulement pour la vitamine C
-la tomate qui protégerait les prostates !
-les légumineuses, pois chiches, haricots, soja, lentilles pour les protéines végétales, puisqu'elles complètent les protéines des céréales. (80 % de céréales + 20% de légumineuses = un beef-steack)
-l'huile d'olive...cru +++ ou à basse température.

Je vous recommande la lecture de cet article numéro 3583 de « la vie ». Article d'utilité publique.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT