Rater un repas

Souvent les diététiciennes conseillent à leurs patients en excès de poids de faire des collations, c'est-à-dire de manger à heure fixe, entre les repas principaux par exemple à 10 heures et à 16heures. L'objectif est d'éviter les petites faims et le grignotage.

Depuis que je m'intéresse à la médecine Ayurvédique, je comprends les objections :
-les collations ne tiennent plus compte de la sensation de faim
-donc on mange sans attendre que le corps réclame de l'énergie
-on étouffe alors le feu qui gouverne l'appétit et la santé.
-donc on a toutes les chances de manger alors que le corps n'a toujours pas assimilé le repas d'avant
-donc on est reste en excès d'apport par rapport aux besoins du corps
-donc on grossit.

 

rater un repas2
La faim est le signal du besoin
Et
Il ne faut pas confondre la sensation de faim avec l'envie de mettre quelque chose dans sa bouche.


On dit aussi qu'il ne faut pas rater un repas.
En médecine Ayurvédique, on enseigne d'un coté que de rater un repas donne au corps l'occasion de faire un mini jeûne et donc de se nettoyer. Et d'autre part, que le repas du midi est le plus important de la journée.


Je traduis : si vous voulez rater un repas, ratez plutôt le repas du soir puisque la nuit vous dormez et n'avez pas besoin d'énergie (à la différence de l'après midi), ou celui du matin, si vous avez trop mangé le soir.
Le midi, faites un solide repas, et accompagnez le d'un dessert fait maison sans sucres rapides : farine complète ou semi complètes, lait de soja, et sucrez le avec de la stévia et/ou des fruits comme des pommes et/ou des raisins secs.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT