Le perfectioniste

Si par grand malheur, vous souffrez de perfectionnisme, prenez conscience que vous vous condamnez à une éternelle insatisfaction. Par définition, la perfection comme la rêve notre cerveau gauche est totalement inaccessible et irréaliste. Un monde aligné et froid comme un cimetière représente bien l'idée que je

me fais du perfectionnisme, pas de créativité, pas de fantaisie, pas de détente ni de rire, par manque de temps. Beaucoup de contraintes, une rigidité étouffante, et énormément, énormément de jugements sur ce qui doit être et ce qui ne devrait pas. Pire qu'une ceinture de chasteté !

le perfectionniste2Par définition, la perfection comme la conçoit le cerveau est inaccessible, et si par hasard vous atteignez votre but, votre cerveau vous désigne un objectif encore plus lointain. Vous ne pouvez jamais être simplement content de vous, apprécier les surprises, car elles créent du désordre, et prendre une seconde pour admirer le résultat de vos efforts. Vous serez déjà piégé par la prochaine chimère de votre emploi du temps, jusqu'à vous épuiser, jusqu'à vous trouver seul.

Car les autres souffrent de cette tyrannie que vous vous imposer et qu'ils subissent, malgré vous, même si vous avez l'impression que vous ne la transferrez pas sur leurs épaules.

Relax, respirez un peu et descendez dans votre cœur le perfectionniste1(voir « Plaisir et 7 niveau de conscience 4 » à venir). La perfection du point de vue du cœur est tout à fait différente. Car du point de vue du cœur, tout est déjà parfait. Nul besoin de se préoccuper de ce qui devrait être, mais juste de ce que l'on a envie de ressentir à l'intérieur. La perfection réside dans le bien être, et le chemin pour y arriver est celui d'un pèlerin. Ne vous préoccupez de rien d'autre que de votre enthousiasme, et il vous conduira directement vers la perfection du cœur.

Entendez vous votre cerveau s'indigner et tenter de vous avertir des dangers de suivre les conseils du cœur ? Il est en train, juste maintenant de vous faire la liste de tous les risques que vous encourrez à ne plus vous laisser guider par lui, et il oublie juste de vous rappeler combien votre dos vous fait mal, combien vos angoisses vous étouffent et combien finalement votre vie est vide.

Rien ne vaut l' Amour pour remplir une vie et l'Amour est indulgence, tendresse, même et surtout pour soi même, pardon des inattentions, gentillesse, détente, rire, et j'en oublie.

Si abandonner votre perfectionnisme est inaccessible tout de suite, envisagez simplement de devenir tatillon. Le tatillon est très différent du perfectionniste. Le perfectionniste s'intéresse à un résultat, quand le tatillon se concentre sur le savoir faire, sur la réalisation, pour qu'elle soit le mieux possible. Et il se satisfait d'avoir réuni tous ses talents pour accomplir sa tache. Etre tatillon n'est qu'un premier pas, mais c'est aussi un changement de nature, avant la révolution copernicienne qui doit vous amener dans votre cœur.

Relax, soufflez et juste un instant jouissez de vous même.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT