Un cadeau inestimable

Une adolescente me raconte son manque de confiance en elle dans les situations nouvelles. Son nouveau stage l'angoisse beaucoup, elle ne dort plus, elle ne mange plus, c'est le motif de la consultation. Sa mère l'écoute attentivement, avec respect et

beaucoup d 'Amour. Je commence à lui enseigner « la cohérence cardiaque » (voir article du même nom), ce qui nous prend 5 minutes, je veux voir comment elle réagit, elle me dit se sentir beaucoup mieux.

Moi : « On dirait que c'est la nouveauté de ton apprentissage qui t'angoisse, car d'après ce que tu me dis, tu vivais le dernier stage dont tu connaissais mieux le sujet avec beaucoup plus de sérénité. Je sais par expérience que quand un enfant ou un jeune est en difficulté pour apprendre c'est qu'à un moment ou un autre un adulte s'est énervé ». Et là, la mère murmure, « Mais c'est moi ». La jeune fille se concentre, dit « Non, je ne vois pas, enfin pas à l'école... oui c'est vrai à la maison mais je ne me rappelle pas bien ».

Moi : « Ta mère dit qu'elle se rappelle. Retourne dans ce souvenir ». Elle se replonge dans le passé et... commence à pleurer. A ma demande sa mère la prend dans ses bras et elles s'embrassent longuement, elle la console, la cajole. Elle murmure « Je te demande pardon ». Et d'ajouter la larme à l'œil « On ne se rend pas compte de ce qu'on leur fait ».

A partir de la, j'ai expliqué quelque chose qui m'est cher, que l'Amour humain est ainsi, que personne n'a été aimé de façon inconditionnelle, que personne n'a reçu ce dont il avait besoin et que personne n'a donné aux autres ce dont ils avaient besoin, parce que cela n'existe pas. Nous n'avons pas ça dans notre programme et il faut se pardonner, s'en remettre et continuer à aimer de notre mieux.

Cette jeune fille a reçu un cadeau inestimable de sa mère, bien plus puissant que si rien ne s'était passé, ce qui est idéaliste, irréaliste et dérisoire de penser accessible. Elle a reçu l'outil pour, jeune adulte, guérir complètement, se sentant acceptée totalement par la femme qui restera toute sa vie, la plus importante pour elle. Elle n'avait pas besoin de pardonner parce qu'elle ne sentait pas d'offense, pourtant des années après elle souffrait, et elle allait pouvoir guérir. WOW

Quant à sa Maman, nous avons fait quelques tours d'EFT, volontairement absurdes comme
« j'ai bien raison de m'en vouloir,
parce que sur cette planète,
je suis vraiment la seule à avoir ce problème...
Toutes les autres y arrivent très bien
et jamais ne se sont énervé
sur leurs enfants que comme moi,
elles adorent... »
elle s'est mise à rire dans ses larmes.

 cadeau inestimable

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT