Le pardon 2

Tout est une question de définition, et une amie vient de m'en fournir une très utile. De quoi parle-t-on quand on choisit de pardonner aux autres et à soi même ? En général la première réponse qui vient à la question : « Pouvez vous pardonner ? » est, soutenu par un regard blessé plus ou moins chargé de larmes, quelque chose comme « C'est impossible ». Ce que la personne entend c'est : « Pouvez vous oublier ? » ou « Pouvez vous excusez ? ».

Evidemment il ne s'agit ni de l'un ni de l'autre quoique se mettre à la place de l'agresseur peut s'avérer très riche et éclairant.

Pour guérir pardonner est indispensable sinon on charge le reste de son chemin de toute cette rancune.

le pardon2 1

Bon, je soumets à votre réflexion cette belle maxime :


"Le pardon est d'abandonner l'espoir d'un passé meilleur"   Thich Nhat Hanh

 

PS : Me souvenant de vielles histoires, et à la lumière de cette citation, j'ai pris conscience que je n'avais pas pardonné certains événements que je croyais morts et enterrés. Par exemple, j'avais bien guéri la sensation d'abandon de m'être fait plaquer, mais pas la rancune contre moi-même de m'être fourré dans cette situation. Oui accepter, accepter vraiment que le passé ne soit pas meilleur serait de conclure sans ce petit frisson de dégout, « Aujourd'hui, je ferais autrement ».

PS 2 : Renoncer à l'espoir d'un passé meilleur c'es se garantir un présent bien meilleur.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT