Stress et imagination

Le stress n'est pas provoqué par un phénomène extérieur. Le stress est une expérience intérieure, un mélange de jugements, de sensations, d'émotions et d'imagination qui porte un nom et est soutenu par une histoire. Chez Ted, l'émission anglophone, le médecin indien

Dr.Rajan Sankaran, explique clairement ces différents niveaux en donnant un exemple personnel : le retard que prenait une demande de visa pour un pays étranger ou il devait faire une conférence :
-jugement : il fallait qu'il aille faire cette conférence, il voulait, il devait.
-sensation : de gorge qui serre et d'envie de vomir
-émotion : la colère, le ressentiment
-imagination : « y a t'il une conspiration, dans le but de m'empêcher de faire ce voyage ? ».

Vidéo en Anglais :Dr Rajan Sankaran

Je voudrais mettre l'accent ici, sur les causes de stress purement imaginaires. Je rencontre tous les jours des patients super stressés et leur corps témoigne des agressions extérieures qu'ils subissent. Mais je sais aussi que le stress est une expérience intérieure basée sur le jugement que les choses sont ne sont pas comme notre mental voudrait et que donc, elles sont imparfaites.

Pour un certain nombre l'agression ne s'est pas encore manifestée, elle devrait se manifester, elle va certainement se manifester et quand elle se manifestera cela se passera certainement mal et nous allons beaucoup souffrir : les futures séparations, les futures restructurations, les supposés problèmes d'argent et de comptabilité, les problèmes de santé pas encore manifestés (hypocondrie)... Il existe un vaste éventail de stress (encore) complètement imaginaires qui nous plombent l'instant présent et ne nous protègent en rien.

Tout au plus et dans le meilleur des cas, ils permettent d'anticiper. Mais une des émotions liée au stress est cette impuissance qui paralyse et ce stress imaginaire tombe alors dans la stérilité. Il ne sert à rien d'autre qu'à nous maintenir dans la peur, à gâcher notre vie et à attirer les inévitables problèmes de santé liés à la montée des hormones : adrénaline et cortisol. Voila encore un exemple de stress imaginaire. Nous sommes ici et maintenant, tout va plutôt bien, nous avons un toit, le chauffage, de quoi manger, et je vous suggère que vous allez tomber malades.

stress et imagination

Aucun événement n'est complètement négatif. Décider de porter notre attention sur le bon coté des problèmes, des retards, des déceptions, des désillusions, des abandons ou des catastrophes, transforme notre vie en un champ de possibilités, ce qu'elle est vraiment. L'univers ne fait aucun effort pour être, il est c'est tout. Pourquoi devrions nous vivre dans cet effort permanent soutenu par notre imagination qui nous peint le paysage en noir ?
Quand votre corps manifeste son inconfort en vous faisant traverser tous les méandres du stress, partez à la chasse de toutes ces causes imaginaires et tournez leur le dos. Mettez le focus, et c'est une décision, sur les conséquences positives de ces événements, qui seront peut être la plus grande chance de votre vie.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT