Cultivons la gratitude

Le temps du travail sur soi est fini. Enfin pour ceux et celles qui en ont fait un, ceux qui sont passé de thérapeute en kinésiologue, de sophrologue ne hypnothérapeute et qui n'ont pas hésité à engloutir des fortunes dans leur bien être. Pour ceux qui sans avoir jamais été plus loin qu'un rapide regard intérieur, et surtout ceux qui disent qu'ils se connaissent bien, dire qu'on se connaît bien est un signe infaillible detotale ignorance de soi même, ma phrase d'introduction ne s'applique pas.

 Donc, le temps du travail sur soi est révolu. Il est temps de passer à l'appréciation. On a bien bossé, la vie n'est toujours pas un long fleuve tranquille, mais si nous continuons à creuser, comme il n'y a pas de fond, on peut toujours descendre plus bas.

Pour passer à l'appréciation, nombreux sont ceux qui conseillent de cultiver la gratitude. J'ai donc testé la gratitude pour vous et ça marche.


Voilà 2 recettes miennes que m'ont inspiré Carole Look, maître EFT pour la première et Matt Kahn pour la seconde.
- Faire une liste d'au moins 10 sources de satisfaction, ma maison, mon jardin, mon lit, mon assiette pleine ce midi et dont je suis sure qu'elle se remplira ce soir et les prochains jours, la rencontre avec Adit, toutes ces merveilleuses rencontres par internet qui me mettent en contact avec des gens dont je n'aurais jamais pu entendre parler autrement, l'air que je respire, la couleur de mon pull...
Tout ce qui vous plaît fera l'affaire, on devrait pouvoir en trouver une centaine en 10 minutes.

- Adopter un nouveau Mantra : « Merci ». Trouver un temps pour s'asseoir en paix, fermer les yeux, et respirer. A l'inspiration, penser « mer... » à l'expiration « ci ». De respiration en respiration on se remplit de Merci, de gratitude.

cultivons la gratitude

                                                        Mon jardin le 1er Mars 2018 au réveil

 

Vous pouvez trouver ça artificiel, c'est normal, vous n'avez pas essayé. Mais, Matt Kahn, assure que si notre égo, découvre un nouveau mot, comme merci ou gratitude, il va en chercher le sens, puis en chercher des sujets d'application, puisque apparemment ces mots nous intéressent. Il va nous aider à les expérimenter.

 
Autant penser "merci"  plutôt que de se répéter les nombreuses imperfections que nous divaguons à nous trouver à nous même, aux autres et à l'univers de notre vie en général.


Enfin, je l'ai essayé et j'en suis très satisfaite. Depuis quelques temps, je me réveille contente. CONTENTE !

 
J'ai aussi appliqué le conseil de Kryon : le matin quand je me réveille je pense : « Merci pour toutes les surprises heureuses que va m'apporter cette journée, et s'il y a des problèmes, je sais que les solutions arriveront dans la foulée. Amen ».

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT