Aider un proche souffrant d'une acouphène en EFT

« ...quel genre d'EFT peut on faire en cas d'acouphène (oreille gauche),  c'est un proche qui a 86 ans »

Bonjour, question intéressante, mais Aie, voila une question à tiroirs. 

Premier tiroir : L'EFT est un outil très étonnant puisque vous pouvez vous en servir à la place de quelqu'un d'autre. Exemple trivial : Tyson le chat de mes voisins aime faire caca sur les gravillons dans mon jardin. J'ai fait l'expérience de taper sur mon point Karaté :

accouphenes« Même si je suis Tyson et que j'aime faire caca sur le gravier de C, je m'accepte,
même si je ne me suis pas rendu compte que ça dérangeait C, je suis un très bon chat,
même si je peux aussi bien aller faire caca ailleurs, je m'accepte.. ».
Tyson qui venait tous les jours faire ses besoins devant chez moi, et j'en avais la trace, s'abstint pendant quelques mois, puis revint. Je recommençais, et ses déjections redisparurent.
 

Autre exemple trivial, je me rappelle avoir lu sur le site de Gary Craig qu'une pratiquante avait fait du taping à la place de ses toilettes qui venaient de se boucher et elle affirmait, pleine de rire, qu'après avoir libéré sa grosse angoisse de les voir déborder, la cuvette s'était évacué dans l'instant. Vous n'êtes pas forcement convaincu, mais cette personne s'est donné la peine de témoigner de son expérience .

Tout ça pour dire que, donnant 2 exemples parmi des dizaines, on peut faire de l'EFT, à la place de quelqu'un d'autre, de quelque chose d'autre.

2ème tiroir : On peut aussi vouloir aider un proche, et à mon avis, dans ce cas, il est très important de faire quelques tours d'EFT pour explorer ses motivations. Et ne pas se contenter d'un « j'aime beaucoup cette personne et je voudrais l'aider ».Par exemple, quand je tape à la place de Tyson le chat, je ne le fais pas dans son intérêt, mais dans le mien, Lui est très content de mon gravillon, c'est moi que ça gène, je ne le fais que pour moi, et je le sais.

Avec un professionnel, la séance a un début, une fin et un échange qui en général se matérialise par de l'argent. Quand on veut aider un proche, on met le doigt dans un engrenage dont rien ne limitera l'action et dans lequel vous pouvez passer tout entier.

Chacun est en charge de ses problèmes et décider de s'engager à résoudre ceux de quelqu'un d'autre même très aimé demande plus ample investigation sur ses motivations et sur les éventuelles retombées, en cas d'échec, en cas de succès.

Ce proche est il demandeur ? Veut il de l'aide ? Va t'il falloir le convaincre que vous y pouvez quelque chose ? Qu'est ce qui vous pousse profondément à prendre en charge les problèmes d'un autre ? Est ce une habitude chez vous ?

Autre tiroir : les personnes ayant dépassé 60 ans, dans leur majorité rechignent à créer des liens entre leurs douleurs, symptômes et maladies, et leurs traumatismes, chocs et émotions. Or même si l'EFT vise à refaire circuler le courant d'énergie dans les méridiens d'acupuncture, interruption qui provoque le symptôme ; il s'agit aussi beaucoup d'enquêter sur les aspects de la vie qui ont provoqué cette interruption du courant d'énergie. Il va vous falloir obtenir de votre proche, qu'il retourne dans ses souvenirs et accepte d'évoquer ceux qui l'ont fait souffrir. En général à cet âge, on préfère une boite de gélules ou si c'est inévitable un acte chirurgical...Maintenant, il est possible que cette personne soit ouverte aux thérapies alternatives malgré son grand âge, et d'accord pour mettre à plat devant vous son passé.

Venons en aux acouphènes.

Il faut commencer par les décrire, sifflements, battements, permanents ou par a-coups, ...

 Évaluer l'intensité de la gène de 0à 10,

et faire le taping en décrivant le symptôme : « même si j'ai ce sifflement permanent dans l'oreille je m'accepte ».

Quelle émotion apparait après quelques tours de taping ? Colère, peur... Si vous ne savez pas nommez la "Anxiété" !
Vous pouvez demander à votre proche de taper sur ses points en imitant ce que vous faites et en répétant ce que vous dites,
ou vous pouvez taper sur ses points,
ou vous pouvez taper à sa place sur les vôtres.


2 tours et réévaluez l'intensité de sa gène.
Il faut à la fois décrire et taper sur le type d'acouphènes et sur un aspect différent qui est la gène. Un objectif peut être plus accessible serait de faire disparaître la gène : « OK, mon oreille siffle mais je n'y prête plus attention ».

Puis vient le moment d'explorer les croyances. C'est inévitable. Et donc la question que vous poserez est : « A ton avis, qu'est ce qui a pu provoquer ces acouphènes ? » et vous allez faire du taping sur toutes les explications proposées :
« c'est normal à mon age,
c'est parce que je suis vieux,
c'est à cause du bruit de l'explosion qui m'a déclenché l'acouphène... ». Il est important de reformuler : « à mon âge » et « être vieux » peut vous sembler identique, mais du point de vue de l'EFT, les 2 phrases peuvent être en soi une source de trouble, à déprogrammer.

Si votre proche est très perspicace il vous répondra quelque chose comme « c'est après qu'on m'ait annoncé le décès de X ». Vous avez alors matière à évaluer le stress de l'évènement et à le ramener à 0. Puis partir à la recherche de tous les évènements identiques à déprogrammer jusqu'à ce que l'intensité de l'acouphène soit à 0. Ou que l'intensité de la gène soit à 0.

C'est la phase de déprogrammation des évènements spécifiques, la plus importante du processus de guérison en EFT.

 
L'acouphène est un bruit désagréable dans les oreilles, je dirigerais mon enquête vers toutes les disputes, les mauvaises nouvelles, les critiques entendues, et bien sur, les secrets de famille, tout ce qu'il ne faut pas entendre.

Voilà, à vous.
Amicalement. CR.

Ps : je publierai cette lettre, une de ces prochaines semaines, ne vous en étonnez pas.

 

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT