Petite histoire de culpabilité et EFT

Hier, je rencontre une ancienne relation qui d'abord ne me reconnaît pas. Je me présente, et consternée l'entends me répondre. « Ah, mais la dernière fois que nous nous sommes vu,vous avez brutalisé mon dos ! ». Je suis d'abord surprise dans la mesure où, mes patients me reprochent parfois de n'avoir rien fait parce qu'ils n'ont rien senti, mais

jamais d'avoir subi ma brutalité. Jamais ? Enfin, quelque chose sonne dans ma mémoire... Effectivement, mais c'était à l'époque glaciaire... Une sensation de malaise se développe et je commence quelques tours d' EFT.

Imaginez ma voix passant du grave aux aigus :


( Le choc ) « Même si, c'était il y a plus de 15 ans, plus de quiiiinze ans, je m'accepte.
( la consternation ). Même si il ne craint pas l'Alzheimer, celui la, quelle mémoire, je...
( Le déni ). Même si, c'est même pas vrai que je l'ai brutalisé, je...
( La colère ). Même si, non mais quelle rancunier d'abord, ! je ... »

 
Puis vient la phrase salvatrice que je vous propose :
( La culpabilité ). « Même si je me sens morveuse comme quand j'avais 5 ans et qu'on me reprochait d'avoir été vilaine, JE M'ACCEPTE, la, non mais ! »

 
Retournez à vos 3, 5, 7 ans et tapez sur les événements spécifiques qui ont ancré la culpabilité et cette sensation d'avoir mal fait, et recommencez jusqu'à disparition. Non mais enfin !

 

Et parce que nous le méritons bien, une petite vidéo cadeau:

Histoire de manipulation sans culpabilité

petite histoire de culpabilité

 

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT