Stress post traumatique et EFT

Quelques clés données par Gary Craig concernant le cas de John, un vétéran de la guerre du Viet Nam qui, on le suppose a subi un nombre important de stress liés à ce qu'il a du faire en temps que soldat dans un pays en guerre. Gary dit : « Son syndrome de stress post traumatique semble provenir d'un événement

spécifique lié à la guerre mais comme chez beaucoup de vétérans, il y avait un conditionnement de l'enfance qui a magnifié ses symptômes. En effet, son père lui avait appris à croire qu'il était responsable de tout y compris ce qui arrive pendant la guerre.

 
C'est une croyance illogique, qui avait une très forte influence sur John et a crée une culpabilité massive concernant un événement particulier de la guerre. Notez comment j'ai enserré à répétition, cette phrase pendant le tapping :


« Je ne suis pas responsable de ce que je ne peux contrôler ».


Ça a pris un moment, mais cette répétition lui a permis de relâcher sa croyance limitante et d'atteindre un soulagement plus profond. Notez, s'il vous plaît, combien cela illustre le très important concept en EFT, que la répétition (comme dans l'exemple ci dessus) enracine la phrase pendant le tapping.


Des progrès de cette profondeur demandent une approche individuelle. Par contraste, utiliser une approche de surface, comme des scénario-types aurait maintenu la guérison de John en eaux troubles. »


L'EFT initialement a été expérimenté sur les chocs émotionnels de patients, qui ont vu leur santé s'améliorer et leurs douleurs rétrocéder. Ce n'est que dans un deuxième temps que les professionnels de l'EFT se sont rendu compte de l'efficacité de l'EFT sur les malades et la maladie.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT