Hernie hiatale et EFT

« Il y a quelques temps, je me suis réveillée avec la gorge très acide et le nez qui brûle. Je décompensais une hernie hiatale. J'ai ressenti une sensation de boule dans l'estomac qui bloquait la digestion, et j'ai commencé à avoir mal. Mon premier mouvement a été de mettre mes mains en coupe sous mon diaphragme , et repérer l'estomac, de pousser les doigts vers le fond, de repérer les piliers du diaphragme, la ou s'abouchent l'estomac et l'œsophage et de tirer vers le bas. C'est une manœuvre qu'on append dans les écoles d'ostéopathie et qui avait bien marché, il y a 10 ans dans la même situation. J'ai recommencé le soir et le lendemain mais rien à faire, ça n'a pas fonctionné.

J'ai ajouté 2 oreillers sous ma tête pour pouvoir dormir demi assise et limiter le reflux qui augmente logiquement quand je suis allongée. J'ai aussi avalé un peu d'argile une fois au coucher que j'ai remplacé par du jus d'aloe vera. L'argile c'est bien mais au long court ça constipe et j'ai de l'aloe vera sous la main, ça me permet de me donner du temps, avant d'aller voir peut être le chirurgien. Au long terme, l'aloe vera constipe aussi au seuvrage.

« Si la manœuvre directe sur mon estomac ne marche pas c'est que j'ai un/des blocage/s émotionnel/s », me dis je. Hop, EFT.

Voilà comment j'ai déroulé mon tapping :
1 : J'ai commencé par les symptômes :
-acidité et remontées acides surtout quand je suis couchée
-boule dans l'estomac
-gène à la digestion
-douleur.
Donc : « Même si je sens cette acidité dans la gorge, dans le nez, dans l'estomac, je m'accepte complètement ». Et j'ai appliqué les principes de « chassez la douleur », pour chaque point, je nommais l'endroit, gorge, estomac ou nez qui me brûlait le plus, et le fait est que cet endroit changeait de point en point, taptaptpap...

Puis de m'interroger sur les aspects de ma vie qui montraient une certaine acidité. Cette question ne m'a pas inspiré beaucoup mais je m'y suis soumise.

Même chose avec la boule dans l'estomac, la gène à la digestion et la douleur.
« Même si je sens cette acidité et remontées acides quand je suis couchée, je m'accepte complètement ».
« Même si je sens cette gène à la digestion,, je m'accepte complètement ».
« Même si je sens cette douleur dans l'estomac, l'œsophage et la gorge, je m'accepte complètement ».
2 fois une demi heure.

HH et EFT

2e étape : j'ai tapé sur les points d'EFT en me racontant ce que je sais qui se passe dans les hernies hiatales : Pour des raisons qu'on ignore, l'estomac qui, jusqu'à présent était bien calé dans l'abdomen sous le diaphragme, bloqué à sa limite supérieure par le sphincter qui s''appelle le cardia dans ce qu'on appelle les piliers du diaphragme. L'estomac, donc se détache de sa fixation avec le diaphragme et remonte dans le thorax. A ce moment le cardia dont la fonction est d'empêcher l'acidité de l'estomac de remonter vers l'œsophage perd son efficacité et l'œsophage commence à être brûlé. Si le flux acide est important, il peut remonter jusqu'à la gorge, le nez, on peut se mettre à tousser du jour au lendemain à cause de cette remontée acide appelée « pyrosis ».
Donc :
« Même si mon estomac remonte dans l thorax, je m'accepte complètement.
Même si le cardia s'est désengagé les piliers du diaphragme, je m'accepte totalement.
Même si l'acidité de l'estomac remonte vers l'œsophage et me brûle, je
même si le cardia n'est plus efficace, je
même si ... »

3 :Ces étapes sont indispensables je crois mais la plus importante est celle de l'examen des événements spécifiques et la j'étais à sec ! Que s'est il passé récemment qui déclenche un épisode digestif si douloureux. Réponse : rien.
Je tournais donc en boucle le tapping en chassant la douleur, comme expliqué dans l'article.

En me couchant, mes yeux tombent sur le livre, à coté de mon lit qui s'appelle « la spagythérapie, rappeler au corps la juste conduite des énergies vitales », livre plutôt bizarre mais parfois inspirant. Je l'ouvre cherche « hernie hiatale ». Je m'attendais à ce que l'auteur botte en touche et me renvoie à quelque chose de vague comme « troubles digestifs variés ». Mais non il y a un vrai paragraphe « hernie hiatale »


Et la j'expérimente un énorme AHA quand je lis : Spagy draine : régénère les forces vitales et subtiles en opérant un désencombrement bénéfiques des empreintes plus ou moins lourdes d'autrui. Réduit les pertes vitales, les pensées abstraites les peurs diffuses. Régénère l'état général et notamment émotionnel ».
Les mots « empreintes plus ou moins lourdes d'autrui » ont résonné très fort et je me suis sentie comme un papillon emprisonné par la lumière d'une ampoule. Qui peut bien m'imposer une empreinte lourde ? Facile, tous ceux qui vivent en couple vous répondront que le compagnon, la compagne appuie lourdement et réciproquement.

J'ai continué le tapping en disant ;
« Même si X laisse une lourde empreinte sur moi, je m'accepte complètement » et j'ai tapé quelques tours jusqu'à disparition complète de la lourdeur.
« Même si X a laissé une lourde empreinte sur moi quand il a dit que je n'aimais pas...
Même si X a laissé une lourde empreinte sur moi quand il a refusé que je fasse...
Même si X a laissé une lourde empreinte sur moi quand il sait toujours mieux que moi ce qui est bon pour moi..."
Tap tap tap en me rappelant les événements spécifiques. Une demi heure.

Honnêtement mon estomac n'allait pas mieux mais moi je me suis sentie revivre. Et j'ai récupéré cette légèreté du début de mon histoire avec lui. WoW.
Incroyable, en 10 minutes j'ai mis les compteurs à zéro, impossible d'évoquer la moindre rancune. Et toujours aucune amélioration de mes asymptotes.

C'est pourquoi quelques jours après alors que j'essaye vainement de ressentir cette rancune effacée pour en faire remonter les aspects et nettoyer les événements spécifiques si chers à Gary Craig, Je discerne la morsure du problème quand X me pique d'une remarque aussi conne que « c'est pas rangé dans ta cuisine, les boules de lavage en plastique sont dans le panier à légumes ». Je me vexe et ressent immédiatement le nœud dans l'estomac. Eurêka, j'ai trouvé. La nuit d'après, je me remémore :
-donc, il me critique, alors que nous sommes chez moi et que c'est moi qui paye, sur l'endroit où je mets mes affaires (boules de lavage)
-le jour où j'avais retiré le support en métal ou je pose ma vaisselle il a été le rechercher et l'a remis en place, comment ose t'il faire ça chez moi ?
- quand j'ai voulu acheter une table pour ma cuisine que j'ai payé avec mon argent et j'ai eu droit à un flot de critiques.


Voilà les événements spécifiques : mon compagnon me critique. Dérisoire et douloureux.
Le thème : je suis adulte et vaccinée, c'est mon droit de faire ce que je veux de mon argent chez moi.
L'émotion passe de frustration à sensation d'injustice, à colère bloquée.

 
Développement vers tous les abus de pouvoir, tous les cas où quelqu'un emmerde quelqu'un d'autre simplement parce que c'est possible. Je suis entrée dans toutes les invasions où les gens sont bien paisiblement chez eux et que des troupes armées, violentes et en toute impunité viennent les martyriser. Voir « Le pianiste » de Polanski. taptaptap

Je suis chez moi, je fais ce que je veux « Is that true ? Est ce vrai » demande Byron Katie dans ma tête. Dans mon cas, oui, alors où est ce que ça bloque ? Et bien semble t'il j'ai installé une règle disant que, parce que je suis chez moi et que je fais ce que je veux, les autres doivent en tenir compte. Et l'expérience me prouve que c'est une idée fausse. Je suis chez moi, je fais ce que je veux et les autres disent ce qu'ils veulent, et il va falloir que je m'y habitue.

J'ai donc tourné mon tapping en boucle sur ces différents thèmes, sur ces différents événements spécifiques. Et oui, j'ai commencé à avoir une amélioration de mes symptômes.

A suivre.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT