Problème de peau et EFT 1

Beaucoup de patients m'interrogent sur comment formuler les mots en tapant les points d'EFT. Voilà comment moi je m'y prends. Je vous donne l'exemple, sur trois jours, et de comment j'ai abordé une infection de peau après un voyage, puis une sauvage matinée de jardinage. 

L'idée n'est pas du tout de vous donner un modèle à appliquer pas à pas, mais de vous illustrer comment saisir l'enchainement, qui surgit spontanémént dans ma sensation puis dans mon esprit (ou l'inverse).

Jeune adulte, j'ai eu pas mal de lésions infectieuses de la peau . Je n'avais pas d'acnée mais des taches rouges autour de la bouche. L'interne en dermatologie, qui mangeait avec moi à l'internat, me fit sur un coin de table une ordonnance à base d'antiseptique (savon) et d'une pommade antibiotique. Les lésions régressèrent voire dispararurent, mais réapparurent. Pour finallement guérir.

J'ai traversé une récidive interminable, il y a dix ans. Et depuis peu, revoilà une dermite pb peau et eft 1infectieuse sur l'avant-bras. Tout ça pour dire que le premier temps consiste à aller voir un professionnel pour obtenir un diagnostic et un traitement "classique". J'ai appliqué consciencieusement tous les jours du savon puis de l'essence de lavande et la dermite était quasi résolue quand, cueillant des framboises, je me suis écorché l'autre main et me suis réveillée avec un gros placard, rouge et gonflé.

 


Puis j'ai écrit la
liste des mots-clé: "infection, infection de peau, interminable, ne guérit pas, démangeaison, gratte, irrite, horripile".J'avais déjà fait du taping sur les circonstances d'apparition: dormant sur une 

couchette du train, je me suis retournée, mon bras a frotté la banquette, et j'ai senti une brûlure vive. Le lendemain, j'avais une grosse marque infectée sur le bras. En terme de problématique psy, rien de bien éclairant.

Dans les livres de Salomon Sellam, "Origine et prévention des maladies", j'avais lu que dans les problèmes de peau, il fallait toujours chercher des conflits de séparation, au sens large, séparation avec un être, un animal, une maison, un projet, une ambition, une croyance, etc. Il dit aussi que les infections apparaissent à la résolution des conflits.

Donc à mes mots-clé, jai ajouté: "séparation".

Enfin,j'ai constaté que mon corps, mon système immunitaire ne se battaient pas, qu'ils tolèraient l'infection.

Voici, une description de mon discours intérieur quand je faisais ce taping. Taptaptap: cette infection de peau... ça gratte... interminable....que fait mon système immunitaire?"

tapping karate

Changement de point. Taptaptap: "cette infection de peau... ça gratte... interminable... que fait mon système immunitaire? de quoi je suis en train de me séparer qui m'irrite à ce point?"

Changement de point. Taptaptap: "cette infection de peau... ça gratte... interminable... Ah oui, cette séparation avec A qui se répète, oui ça m'agace..." Je tape jusqu'à ne plus réagir émotionellement à cet aspect de mes séparations avec A qui part en voyage très, très souvent.

Change de point. Taptaptap: "cette infection de peau... ça gratte... Et il y a aussi que je supporte mal les choix de M... Ah oui, M et ses choix qui me désolent... Je demande à mon système immunitaire de bouter les bactéries hors de mon corps."Taptaptap... De point en point...

A un moment, A et M ne réveillent plus de souvenir, par contre je remonte à ce premier épisode, il y a... longtemps. Je me souviens de cette déception amoureuse. X ne voulait pas de moi. Séparation.

Taptaptap sur le point suivant. Je sens cette démangeaison qui me dévore, et qui me rappelle bien la sensation d'irritation, de frustration de ne pas arriver à intéresser X. Est ce que j'ai mis X dans ma peau? Est ce que son pouvoir de nuisance est encore là? Taptaptap." Cette infection de peau... ça gratte... ça brûle..."

Et ainsi de suite. Quand je ne trouve plus de mots, je reprends la sensation de grattage, ou je me demande ce qui m'irrite autant. Je saute du présent au passé, selon ce qui me passe en tête. Je conclus par quelques tours sur:

"je fais confiance à mon corps pour tuer les bactéries... guérir l'infection... trouver la solution..."

Une fois de plus je ne connaitrais pas ce que les Américains appellent le "one minute wonder", quand le problème se résoud en trois tours de taping. Je ferai avec.

Et là, crac; "Bon sang, et l'extrait de pépin de pamplemousse?"

 

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT