L'Etre veut guérir

L'Etre en nous veut guérir, par tous les moyens. Un exemple, ce site web, qui pour bien des raisons m'est très secourable, m'obsède, et prend trop de place et je commence à dormir mal.. Ceux qui me connaissent savent que je veux tout le possible et que je ne me préoccupe pas de savoir si ça semble raisonable aux autres, (voir article "C'est la vibration qui compte"). Je veux l'enthousiasme du site web, et la légèreté. Donc sur mes doigts je tape:

"la page web, je m'accepte",

"je suis obsédée par la page web, je...",et je rephrase:

"je suis obsédée par les articles à écrire... par les mots"...

"je ne pense qu'à ça..." et

"la page web me donne la nausée"

et là, choc, c'est ça, c'est la nausée! C'est de la nausée que je dois avancer.

Il ne faut que quelques points pour que de 0 à 10 je sois à zéro, ce n'est plus la page web qui me donne la nausée. Pourtant je sens encore ce "mal au coeur" de mon enfance. Les mots suivants apparaissent: 

 

l etre en nous veut guérir 1"mon être veut guérir de cette nausée, et il la greffe sur la page web, je m'accepte,

je n'ai pas la moindre idée de quoi mon Etre veut guérir, je m'accepte totalement,

je prends la décision de faire tout ce qui est nécessaire pour guérir cette nausée, et je m'accepte."

 

Taptaptap avec comme mots:" cette nausée que mon Etre veut que je guérisse." Et je tape sur les points de mes doigts. Et les images viennent à mon esprit, je ne les recherche pas mais je ne les écarte pas non plus, en particulier une cour de la fac de médecine. pas la moindre idée de ce qui s'est passé là... Le sourire étrusque de X et j'ai l'impression qu'elle se fout de moi, mais ça fait 30 ans! A nouveau cette cour, bon sang, taptaptap, les réunions de famille me donnent la nausée... Et ainsi de suite...

 

Le Grand Etre en nous veut guérir, et tous les moyens sont bons. Ne me demandez pas à quand remontent vraiment  les blessures, je n'en ai pas la moindre idée. Je ne crois pas qu'il faille se rappeler de tout ni même qu'on peut se rappeler de tout. Il faut guérir la sensation, la douleur, le malaise, et je sais que la marque de l'évènement disparaît. Parce qu'il y a cette légèreté qui s'installe dans la corps, inmanquable, inconfondable, cette légèreté des organes qui signe la guérison.

l etre en nous veut guérir 2

Une heure plus tard, mon article achevé, et bien décidée à penser à autre chose, je m'installe pour méditer. Impossible de fixer mon attention sur ma respiration, rien n'y fait... quand... j'ai un AHAH.: le point commun entre tous les flahs est  ma peur d'être ridiculisée.

 

Chacun a les illuminations qu'il peut.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT