Détendez votre 5ème lombaire

La plupart d'entre nous avons le bas de la colonne très rigide. La perte de mobilité qui se manifeste là crée un excès de mobilité ailleurs et potentiellement des douleurs. Voici une façon simple et très inspirée du yoga de redonner de la mobilité à cette zone sensible. D'abord n'attendez pas d'être en plein lumbago pour vous y mettre, ce n'est plus le moment.

 

etirez votre 5e lombaire 1

 

Prévoyez une demi-heure de tranquillité . Allongez-vous sur le dos. Détendez-vous. Respirez. Pliez les genoux et approchez-les de la poitrine.

 

 

 

 

Puis laissez-les glisser d'un côté de votre corps.etirez votre 5e lombaire 2

 

 

 

 

 

 

 

etirez votre 5e lombaire 3

 

Si le sol est trop loin, laissez vos genoux reposer sur un ou deux oreillers. Si vous avez mal, testez les genoux de l'autre côté de votre corps. Si vous avez mal des deux côtés interrompez l'exercice, il n'est probablement pas pour vous.

 

 

Voici pour la partie la plus simple, la partie mécanique.

La guérison éventuelle ne viendra pas seulement de la posture mais surtout de la libération émotionnelle. Dans cette posture vous allez inévitablement expérimenter une bonne raison de faire autre chose, une sensation de ras le bol, une peur que vous savez exagérée de vous faire mal, une colère, un peur de ne pas y arriver... vous y êtes, c'est ça que vous avez stocké dans vos vertèbres et qui demande à guérir. (voir l'article « L'etre en nous veut guérir »). Facilitez vous la posture, peut-être en faites-vous trop. Mettez l'oreiller. Quand vous êtes sur que vous n'en imposez pas trop à votre corps, respirez et respirez. A chaque expiration, pensez : « j'accepte ». Voir l'article : « La méthode Sedona ». Continuez  en douceur, normalement l'expérience est désagréable non pas physiquement mais émotionnellement. Le « j'accepte » s'adresse à vos émotions, c'est bien compris.

A tant respirer et accepter, l'émotion s'évacue.

 

etirez votre 5e lombaire 4Quand c'est juste pour vous, repassez allongé sur le coté en chien de fusil.

Puis testez l'autre côté. Repassez doucement sur le dos, les genoux près de la poitrine comme dans la première figure et laissez les genoux glisser de l'autre côté.Si vous avez mal, remettez vous sur le dos et donnez-vous 10 minutes de détente. Sinon, expérimentez la même chose de ce côté. Respirez et acceptez. Revenez sur le dos, reprenez la position sur le premier côté et notez la différence. Attendez quelques minutes puis passez en chien de fusil, et respirez, car les émotions

vont continuer à affluer vers votre conscience, libérant votre corps. Respirez.

Attention, cela ne doit être douloureux à aucun moment.

Vous allez expérimenter l'équivalence entre émotion bloquée et raideur du corps.

Vous pouvez expérimenter une réelle guérison, ou si vous maltraitez votre corps, de réelles douleurs.

 

 

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT