Troubles du sommeil et fleurs de Bach.

En complément des plantes antispasmodiques dont je parle dans l'article précédent, je me suis penchée sur l'aspect émotionnel des troubles du sommeil, au moins des miens. Je me suis appuyé sur la sensation de mon ventre, cette sensation qui chez moi est un frein au sommeil.
Après avoir vu une vidéo de Arte sur ce sujet, et écouté l'intervenant qui pointait que dans toute

insomnie il y a l'illusion d'être en danger.

J'ai donc à coté de mon lit un mélange de fleurs de Bach avec
Aspen : peurs dont on ne connaît pas la cause
Cherry plum : pour lâcher prise
Honeysuckle : pour attachement au passé
Chestnut bud : répétition des mêmes erreurs
Impatiens : pour l'énervement
on pourrait ajouter Willow : victime des autres et de la vie.

Et j'ai réfléchi à ce que serait le mélange de quelqu'un qui se réveille et rumine :
donc :
Aspen : peurs dont on ne connaît pas la cause
Cherry plum : pour lâcher prise
Honeysuckle : pour attachement au passé
Chestnut bud : répétition des mêmes erreurs
Impatiens : pour l'énervement
+White chestnut : pour la rumination mentale
+Elm : pour l'excès de responsabilités
+Scleranthus : la difficulté à choisir
...

2 gouttes de chaque fleur pure dans un flacon de 20 ml, complèter avec de l'eau.
4 gouttes du mélange, à répéter, quand on oublie c'est qu'on dort.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT