Kali phosphoricum : une "succes story"

Dans un article précédent je vous avais vanté les mérites de kalium phosphoricum comme la version homéopathique du somnifère. Ça marche pour moi, et ça a marché pour ce jeune qui souffrait d'insomnies. Je vous propose la lecture du courrier que m'a envoyé quelqu'un de sa famille.

 "Après avoir lu votre article sur le

KALIUMPHOSPHORICUM et les insomnies, je vous avais demandé lors de ma consultation en juin dernier s'il était possible de donner à un enfant ce traitement homéopathique.

Je me permets donc ce message afin de vous faire un retour sur l'efficacité de ce traitement.

 

Nous avons donné du KALIUM PHOSPHORICUM en 5 CH acheté à la pharmacie du Centre Commercial C. à un enfant de 9 ans qui présentait de grosses difficultés d'endormissement le soir. C'est un enfant au caractère angoissé (lié à des problèmes passés avec son père) et pour lequel le moment du sommeil était un gros problème depuis plusieurs mois.

Dès la première prise (5 granules, une demi-heure avant le coucher), le résultat a été impressionnant. Aucun "rappel" de sa part, un endormissement impeccable. Afin d'éviter au maximum, l'effet placebo, nous ne lui avons pas dit l'objet de la prise des granules. Comme lors du cérémonial de l'endormissement, il se plaignait de maux de ventre, il a pensé que cela était pour ses maux.

Les jours suivants, idem, aucun soucis. Même le dimanche soir où les angoisses étaient les plus fortes, le KALIUM PHOSPHORICUM a là encore fait effet.

Il se trouve qu'une fois, nous n'avions plus de granules et là ... retour des problèmes.

Je voulais donc vous apporter ce témoignage et surtout vous remercier pour cette information qui sauve nos soirées depuis.

Si vous souhaitez plus d'information sur notre expérience, je me ferai un plaisir de vous répondre.

Je vous souhaite une excellente journée."

A noter que comme Kali phosphoricum 6X n'existe pas en pharmacie ils l'ont acheté en 5ch et que ça a fonctionné.
A mon avis 1 granule ou 5 granules ça fonctionnera pareil : en homéopathie, ce n'est pas la dose mais la dilution et les répétitions qui comptent.
De temps en temps il faudra arrêter pour voir si le sommeil spontané se réinstalle.
Si un jour Kali phosphoricum ne le fait plus dormir c'est qu'il faut arrêter, qu'il n'en a plus besoin et ça peut prendre quelques nuits.

 

 

Lire : "sommnifère et homéopathie"

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT