Préparer un crâne à un futur traitement orthodontique

Je reçois en consultation ostéopathique un enfant de 3 ans , car son petit crâne a beaucoup souffert à la naissance. Ses dents du haut avancent nettement, il devra se voir poser un appareil.

Je demande l'avis d'un de mes enseignants car la mère est d'accord pour faire le voyage dans cette ville éloignée de 350 km. Mon professeur me répond, que j'ai correctement débloqué la base du crâne mais que les tensions à l'arrière du crâne gêneront le traitement orthodontique futur, et me propose, si les parents m'amènent l'enfant de les « défaire ». Je pose mes mains sur sa tête, constate le problème que j'avais noté mais sous estimé.

Aucun doute, à 4 ans des tensions intra osseuses peuvent disparaître. Ce n'est pas commode à faire, ça demande du temps mais c'est possible. Et aucun doute à mes yeux, ce traitement préparatoire facilitera le traitement orthodontique.

Pa ailleurs, mon professeur a montré à cet adorable petit garçon comment projeter sa mâchoire inférieure vers l'avant. Le gamin a très bien compris, et en 2 mois on voit nettement son menton se développer ce qui en tirant sur l'os de la mâchoire fait de la place et a comme objectif d'éviter, plus tard, l'arrachage des dents.

Quand je le revois 2 mois après, je me rends compte qu'il faut frainer son enthousiasme, car il projette trop sa machoire en avant, il faut arrêter maintenant.

Reportez vous à mon article Nouveau-né, ostéopathie et dentition future pour savoir pourquoi il faut poser des appareils orthodontiques avant 10 ans.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT