Perte de poids et émotions

Le corps est prévu pour accumuler les calories afin, en période d'abondance, de faire des réserves en prévision des périodes de pénurie. Cette constatation ne résume pas tout. Et il existe un aspect évidement émotionnel à l'accumulation de graisses autour de son corps, comme un petit, ou moins petit, matelas moelleux entre nous et la réalité. Si cette réalité a été douloureuse et suffisamment douloureuse pour nous donner l'impression que la douleur va nous détruire, une des réaction est de compenser par l'alimentation et de créer ce petit matelas vécu comme protecteur. Quand on décide de maigrir, entre autre chose, on ne décide pas seulement de perdre ses réserves, on choisit aussi d'abandonner sa couche protectrice.

Pour la 3eme année, j'ai pratiqué un jeûne de 5 jours, avec l'idée de nettoyer mon corps et aussi de voir l'effet du jeûne sur la poussée d'acné qui afflige ma joue depuis 1 an. J'ai perdu quelques kilos. Un des effets secondaires est que je me sens « en pétard ». Je suis de mauvais poil, comme on dit, et j'ai cette petite voix dans ma tête qui m'explique combien j'ai raison et combien les autres ont tort. J'attribue à tort ou à raison cette petite vague de ruminations à ces quelques kilos, 2 ou 3 perdus.

Alors imaginez ce qui ce passe dans une personne au régime avec un objectif de perte de 30 ou 40 kilos. La plupart des êtres humains n'ont pas a moindre idée de ce que peut être une hygiène émotionnelle. Ce qui reflue à la surface de la conscience des profondeurs de toute cette graisse qui se consume peut être d'une violence inouïe. Si le poids à perdre est proportionnel à l'intensité des traumatismes anciens non guéris, imaginez ce à travers quoi s'engage l'innocente candidate à la minceur. Si on y ajoute les stress d'une journée de travail en milieu hostile et les obligations sociales, amicales, familiales, au moment du régime ou une fois l'objectif de poids atteint, l'échec est quasiment assuré. Avec à chaque fois un sur-crois sensible de culpabilité, d 'incompétence, de dévalorisation, de chagrin, de colère.D'où le calvaire des poids yo-yo.

Si vous cherchez à maigrir faites vous aider par un professionnel compétent et chaleureux.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT