Détendez vous !

Au moment où vous ne dormez pas, là, au milieu de votre insomnie, en train de vous fustiger parce que vous vous privez bien malgré vous, du repos nécessaire pour faire face à votre très occupée journée de demain, il ne vous vient pas forcement à l'esprit de pratiquer un état des lieux. Dommage, car peut être prendriez vous conscience

d'une crispation tellement ordinaire qu'elle passe inaperçue. Ou bien cette sensation d'avoir une pierre au milieu de la poitrine. Ou une zone gelée où l'énergie ne circule plus du tout. Pourtant votre tête le sait bien, pour dormir, il faut être détendu !

insomnies encoreQu'est ce qui vous empêche de faire de l'EFT :
karate point : « même si mes cuisses sont complètement tétanisées et que ça m'empêche de dormir, je m'accepte »
ou « même si je suis complètement crispée au niveau... du ventre, du dos, des épaules et que je ne peux pas dormir comme ça, je m'accepte, totalement »
ou bien « même si je me contracte parce que j'ai mal à tel endroit, je m'accepte ».

Vous pouvez aussi pratiquer cette espèce d'auto-hypnose qui s'appelle « méthode Sedona », voir l'article du même nom. De respiration en respiration vous pensez et vous répétez la même phrase, celle qui s'adapte le mieux ou bien celle qui vous agace le moins : « j'accepte d'être complètement crispé, je me détends... » « je me relâche ». Dire que vous acceptez le problème est fondamental car on ne peut transformer que ce qu'on accepte.

Tout ça prend un certain temps mais au fond vous n'avez rien d'autre à faire, alors au lieu de le perdre à fulminer contre vos insomnies, utilisez les à faire avancer le chmilblik. Ce que vous résolvez aujourd'hui vous fera gagner du temps demain.

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT