Sein post radiothérapie

Souvent pour soigner un cancer du sein, les cancérologues soumettent les femmes à une radiothérapie qui a comme effet de laisser le sein gonflé, et dur en comparaison avec l'autre. Je ne me suis jamais appesanti sur cette douleur car à ce jour personne ne m'avait rien demandé. Mais il y a 2 mois, une de mes patiente connue depuis une décennie, vient me voir pour son mal au dos. Elle sort d'une chimio et radiothérapie pour un cancer du sein. Comme elle a enlevé son soutien gorge, mes yeux tombent sur son sein. seinsOn voit nettement la trace de la chirurgie, nette, propre, mais de part et d'autre de la cicatrice on voit la chair gonflée et je le suppose avec raison douloureuse.

Après avoir demandé l'autorisation de toucher au sein, je pose ma main et commence à masser la zone en question. Je m'attends à trouver un tissu inerte et définitivement cartonné. J'interroge ma patiente qui me dit que le chirurgien l'a découragé de tenter quoi que ce soit car ce serait inefficace. Je poursuis mon approche tissulaire et a ma grande surprise, je sens disparaître petit à petit sous mes doigts, les tensions. C'est très douloureux, ma patiente est crispée. Mais après 10 minutes, disons 1 centimètre et demi d'épaisseur sous la peau a récupéré sa souplesse. J'interromps le traitement car c'est vraiment trop douloureux.

Nous prenons rendez vous le mois suivant, et après 10 minutes de « travail » des tissus, je peux descendre mes doigts plus en profondeur, jusqu'à la cote. La surprise de ma patiente est agréable à voir. Ses 2 seins sont presque aussi souples l'un que l'autre. Elle a repris un 3e rendez vous pour qu'on finisse.

Conclusion : ne vous en tenez jamais à ce qu'on vous a dit. Quelqu'un connaît la solution à votre problème, à vous de le chercher.

Franchement je serais surprise que ce que je vous raconte soit quelque chose de neuf, mais il semble que certains professionnels l'ignorent encore. Donc à vous de vous prendre en main !

Il faut aussi noter que le problème était récent, moins de 6 mois. Plus le temps passe plus ce genre de lésion s'installe et est dur à déloger.

PS : Je revois cette patiente hier, pour la 4e et probablement dernière fois. Son commentaire: "Je comprendrais que certaines femmes refusent qu'on touche à leur sein parce que ça fait extrêmement mal. mais ça vaut la peine car mon sein a perdu cette sensation cartonnée qu'il avait après la radiothérapie, et j'aime le sentir redevenu normal".

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT