Utilisez vos rêves

Encouragée par mon magazine de jardinage, je me suis saisie d'une bêche et ai déterré les bulbes de belle-de-nuit qui à l'instar des glaïeuls gèlent mais peuvent se replanter. Peu d'effort, grands effets. Mon dos commence à se plaindre. A 4h30 je me réveille bien convaincue que je ne me rendormirai pas. J'adopte alors dans mon lit, la position de yoga que je décris dans « Détendez votre 5eme lombaire   », je reeeeespire et je me rendors dans cette position. Tout en dormant, je me mets en chien de fusil, et je rêve :

...Je suis enceinte d'au moins 10 mois, pieds nus et je dois emmener un ami malade. Nous partons en voiture. Quand nous sortons de la voiture et claquons la porte, je m'exclame que je n'ai pas les clés de la portière et que je suis pas sûre de pouvoir l'ouvrir à nouveau. J'essaie et la portière s'ouvre.

Je traverse une place ou les vendeurs du marché du matin ont laissé des emballages, et des chaussures vert clair, toutes du pied droit. Ah, j'en trouve une du pied gauche mais différente. J'enfile des chaussures dépareillées.

Je me rends compte que la tête du bébé devient perceptible en bas de mon ventre, et je m'affole. Je demande à être examinée par ? qui ne semble pas très intéressé. Je m'allonge sur la table, il enfile des gants et me dit froidement que le bébé est mort.

Puis je vois mon amie C habituellement habillée de noir mais aujourd'hui lumineuse et vêtue de blanc qui m'annonce qu'elle va cohabiter avec son amie D, qui est là, très lumineuse et vêtue de beige... Elles ont l'air tellement sereines et heureuses.utilisez vos reves 1 - Copie

Il est 6h30 quand je me réveille. Mon dos va mieux mais je ressens cet agacement. Je commence à taper sur les points d' EFT de mes doigts, avec les associations d'idée que j'explique dans « EFT : copié-collé »

1 : je décris la douleur dans mon corps,

2 : j'y associe une émotion,

3 : je me raconte à moi-même le rêve.

4 : je fais l'association avec les contrariétés de ma vie.

Même si j'ai cette tension douloureuse dans le dos et dans les fesses, je m'accepte,

même si c'est de l'agacement que je ressens, je m'accepte,

même si je ne vois pas où me mène ce rêve, je m'accepte.

Après quelques tours de taping, il me semble que mon ressentis du rêve me parle de l'absurdité que j'attribue à la vie, de ma sensation d'impuissance à vivre ce que ma tête voudrait, de ma sensation d'incompétence à la changer, de cette impression de subir... Et je tape là dessus jusqu'à 7h30.

Conclusion : mon dos guérit petit à petit, je recycle toute cette énergie bloquée depuis des lustres qui soutient ma croyance  et la frustration que je subis une vie absurde, et je me réjouis parce que en comparaison à toutes les grandes catastrophes du moment, je bénéficie d'une existence si protégée et heureuse.

utilisez vos reves 2

 

 

 

Liens et suggestions

Here's come the TEST

Here's comes the form. PENDANT